top of page

PARIS SQUASH 2023, J-7 : L'HISTOIRE DES GRANDS TOURNOIS EN FRANCE

Dernière mise à jour : 21 août 2023

Comme nous l'avons déjà mentionné auparavant, le Paris Squash 2023 (27 août – 2 septembre) va permettre à la quasi-totalité des meilleurs joueurs et joueuses de squash au monde d'être réunis pour une compétition de cette envergure sur le sol français, et ce sera une première. Néanmoins, il y a déjà eu quelques grands tournois du circuit international dans l'hexagone dans le passé. Flashback ...

Alors que la Fédération Française de Squash vient d'être créée, les années 80 sont marquées par les Internationaux Guy Laroche, célèbre couturier amoureux de squash et ami personnel de Jacques Chirac. Au total, ce sont six éditions qui ont lieu entre 1983 et 1988, et elles rassemblent la fine fleur du squash masculin mondial. Dès lors, pas étonnant de voir le palmarès trusté par la légende Jahangir Khan, lauréat de la quasi-totalité des éditions.


En 1986 et 1990, le championnat du monde masculin individuel avait eu lieu à Toulouse (au palais des sports, devant plusieurs milliers de personnes). La finale du premier d'entre eux est un match mythique du squash : c'est à cette occasion que le Néo-Zélandais Ross Norman

mit fin à la série de 555 victoires de suite de Jahangir Khan. En 1990, Jansher Khan avait remporté la 3ème de ses 8 couronnes mondiales, en s'imposant face à Chris Dittmar.

En 1988 et 1989, on retrouvait les deux mêmes joueurs en finale des deux éditions de l'open de Paris Perrier, dôté de 60 000 $ et organisé au Jeu de Paume. Même résultat, c'est le Pakistanais qui s'impose à chaque fois.

Par la suite, des tournois, certes moins dotés que les "majeurs" mais avec de très beaux plateaux - par exemple les Internationaux de France à Antibes en 2002 - ont eu lieu en France. En 2008, un court vitré est érigé dans la salle Charpy (Paris), pour une nouvelle édition de ces Internationaux. Doté de 64 000 $, ce tournoi masculin avait bénéficié de la présence de quatre membres du top 10 mondial. L'Espagnol Borja Golan en renversa deux (Thierry Lincou et James Willstrop), avant de s'incliner face à la tête de série n°1, le Français Grégory Gaultier, en finale.


En 2019 et 2022, le tournoi international de Nantes – unanimement reconnu pour la qualité de son organisation – a bénéficié de l'appellation "open de France". Il y a quatre ans, Camille Serme avait remporté le tournoi féminin, pour le plus grand bonheur du bouillant public local, alors que Paul Coll s'était imposé chez les hommes. Nouvelle explosion de joie l'année dernière avec le triomphe du jeune Victor Crouin, dont la victoire face à Marwan ElShorbagy lui avait permis d'entrer dans le top 10, tandis que Nele Gilis l'avait emporté chez les femmes.

Rendez-vous au Palais de Tokyo à partir du 27 août, pour écrire une nouvelle page de l'histoire du squash français !

📷 Chisholm Larsson Gallery, PSA, Lauranne Rochais, SiteSquash

Article de Jérôme Elhaik

395 vues2 commentaires

2 Comments


Et il n'y a pas eu que deux éditions de l'Open international de Nantes !!! Deux sous l'appellation open de France...

Like

Jérôme Elhaik, et non Alhaik...

Like
bottom of page